dilution

dilution [ dilysjɔ̃ ] n. f.
• 1833; lat. dilutio diluer
Action de diluer; son résultat. La dilution d'un sel dans l'eau. Faible, forte dilution. Dilution et trituration, les deux modes de préparation homéopathique.

dilution nom féminin (bas latin dilutio, -onis) Addition d'un liquide à une solution pour en diminuer la concentration ; solution ainsi obtenue. (Quotient du volume d'une solution par la masse du corps dissous, la dilution est l'inverse de la concentration.) Action de diluer quelque chose dans un liquide. Littéraire. Diminution progressive de la force par la dispersion, par l'effacement : La dilution de la personnalité. Homéopathie Opération consistant à diluer progressivement une substance médicamenteuse d'origine animale, végétale ou animale, au sein d'un milieu inactif qui la transforme en remède homéopathique. ● dilution (expressions) nom féminin (bas latin dilutio, -onis) Coefficient de dilution, rapport entre la teneur du minerai pur et celle du volume minimal extractible.

dilution
n. f. Action de diluer; son résultat.

⇒DILUTION, subst. fém.
A.— [Correspond à diluer A]
1. Action de diluer un liquide ou une substance; p. méton. résultat de cette action. La dilution complète du sang humain dans l'eau (GRACQ, Argol, 1938, p. 101). Elle est encore capable de produire la maladie chez une plante neuve à la dilution de 1 sur 10 000 000 000 (J. ROSTAND, Genèse vie, 1943, p. 190). Les Anglais rejettent leurs effluents dilués peu radioactifs dans la mer d'Irlande, à des distances suffisantes de la côte, pour que la dilution soit rapidement obtenue (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 214).
MÉD. (homéopathique). Préparation dans laquelle une substance diluée se trouve à très faible dose.
P. métaph. Un corps électoral suffisamment dosé, trié, préparé et muni de droits tellement réduits et imperceptibles que ce devait être une véritable dilution homéopathique de suffrage universel (Fondateurs 3e Républ., Gambetta, 1875, p. 303).
2. P. anal. Effacement, disparition progressive des formes, des couleurs, d'une sensation. Une grandissante dilution de la nuit tend au noir gris, au gris de brune, au gris de l'aube (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 213). On assistera, comme par une expérience « in vitro », à la dilution des repères de forme, de volume, de consistance (HUYGHE, Dialogue avec visible, 1955, p. 158).
B.— Au fig. [Correspond à diluer B] Effacement, disparition progressive. Une société en dilution. La dilution de la personnalité se voit jusque sur mon visage (MONTHERL., Démon bien, 1937, p. 1339).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. 1833 « (en médecine homéopathique) opération qui assure la dispersion croissante d'une substance au sein d'un solvant » (Journ. de méd. et de chirurgie pratique, IV, 251-2 ds QUEM. Fichier); 1836 plus gén. « action d'étendre d'eau » (LAND.). Dér. du rad. de diluer; suff. -tion (le b. lat. dilutio ne signifie que « action de laver au fig. : se justifier »). Fréq. abs. littér. :18. Bbg. GUÉRET (J). La Constr. aéron. Banque Mots. 1972, n° 4, p. 178.

dilution [dilysjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1833, en méd. homéopathique; sens général, 1836; lat. dilutio, du supin de diluere. → Diluer.
Action de diluer. || La dilution d'un sel dans l'eau.La dilution des formes par la lumière du crépuscule.Proportion d'une substance diluée. || La faible dilution de sel dans l'eau.
tableau Vocabulaire de la chimie.
Méd. homéopathique. Mode de préparation des remèdes homéopathiques propre à en multiplier les effets. || Dilution et trituration (cit. 2), les deux modes de la préparation homéopathique. || Haute dilution : haut numérotage de dilution. Dynamisation. || Dilution décimale, centésimale. || Dilution infinitésimale. Infinitésimalité.
1 Si l'on prend une partie en poids d'un remède, par exemple un extrait de plantes appelé « Teinture Mère » et qu'on le mélange à 99 parties d'un solvant, on obtient la première dilution centésimale hahnemannienne.
Si l'on prend une partie de cette première dilution et qu'on la mélange à 99 parties de solvant, on obtient la deuxième dilution centésimale hahnemannienne, et ainsi de suite.
Dr Leboscot, in Guérir, oct. 1967, « Qu'est-ce que l'homéopathie ? ».
2 Nous avons à notre disposition depuis la codification ministérielle de 1948, des préparations homéopathiques officinales qui permettent d'entreprendre des expérimentations rationnelles, sur la mesure des dilutions — sur l'activité biologique des dilutions : seuil, limite et intensité — et sur la variabilité de cette activité biologique. D'autres travaux sont à entreprendre sur l'activité physiologique des dilutions (…)
Pierre Vannier, l'Homéopathie, p. 132.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dilution — may refer to: Reducing the concentration of a chemical Serial dilution, a common way of going about this reduction of concentration Homeopathic dilution Dilution (equation), an equation to calculate the rate a gas dilutes Trademark dilution, a… …   Wikipedia

  • dilution — di·lu·tion /dī lü shən, də / n 1: a lessening of real value (as of equity) by a decrease in relative worth; specif: a decrease of the value per share of common stock caused by an increase in the total number of shares 2: a lessening of the value… …   Law dictionary

  • Dilution — Di*lu tion, n. [Cf. F. dilution.] The act of diluting, or the state of being diluted. Arbuthnot. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • dilution — 1640s, noun of action from dilut , pp. stem of L. diluere (see DILUTE (Cf. dilute)) …   Etymology dictionary

  • dilution — [dilo͞o′shən, dīlo͞o′shən] n. 1. a diluting or being diluted 2. something diluted …   English World dictionary

  • Dilution — Pour les articles homonymes, voir Dilution (homonymie). Grenadine à différentes dilutions La dilution est un procédé consistant à obtenir une solution finale de concentration inférieure …   Wikipédia en Français

  • dilution — (1) The difference between gross sales and net sales. Dilution is caused by sales that are reversed as a result of returns and/or allowances. (2) The reduction in an existing stockholder s position that results from the issuance of new shares.… …   Financial and business terms

  • Dilution — Diminution in the proportion of income to which each share is entitled. The New York Times Financial Glossary * * * dilute di‧lute [daɪˈluːt] verb [transitive] FINANCE if a company dilutes its shares or the earnings on its shares, it increases… …   Financial and business terms

  • dilution — praskiedimas statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Tirpalo koncentracijos sumažinimas tirpikliu ar skiedikliu. atitikmenys: angl. dilution; thinning vok. Verdünnen, n; Verdünnung, f rus. разбавление, n; разведение, n pranc.… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • dilution — praskiedimas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. dilution vok. Verdünnung, f; Verwässerung, f rus. разбавление, n pranc. dilution, f …   Fizikos terminų žodynas

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.